Zeebox est mort, long live Beamly !

Mi Avril, Zeebox a annoncé une renaissance (voire un “reboot”), sous le nouveau nom de “Beamly”.

4d540879157f061889cf793caedf007a

Peut-être ne connaissez-vous pas Zeebox. Il s’agit d’une application pour iOS et Android, lancée originellement en Angleterre. La raison pour laquelle elle a eu un rôle important pour le marché du second écran en Europe, est qu’elle a été une pionnière sur notre continent. Née d’un projet de la BBC d’où viennent ses fondateurs, Zeebox s’est positionnée dès sa création fin 2011 comme une application de Social TV, permettant essentiellement de chater avec sa communauté à propos des émissions regardées. Un an plus tard, elle se lançait également aux Etats-Unis et en Australie, grâce à un plan d’investissement très ambitieux.

Dans le même temps, l’application a évolué, en s’appuyant en particulier sur sa pratique intensive de l’”A/B testing”. Probablement se rendant compte de la limitation de l’offre de la Social TV pure (et face à la montée en puissance de Twitter et Facebook sur ce même créneau), l’application a étoffé son offre coté “augmented television” (la fameuse “télévision augmentée”, créneau dans lequel se positionne notre application TiVipedia).

Aujourd’hui, l’application a décidé de changer de nom, adoptant le nom de Beamly (“qui sonne moins allemand aux oreilles des utilisateurs” dixit Zeebox…!) Un nom qui, comme il se doit, a été intensivement testé auprès de sa nouvelle cible: les jeunes femmes de moins de 35 ans.

Derrière ce simple changement, bien que les fonctionnalités de l’application restent pour le moment inchangées, il y a probablement bien plus que la recherche d’un nom plus commercial. Zeebox a été un pionnier, en se positionnant d’emblée sur le domaine de la social TV, et en investissement lourdement en développement technique et commercial. Ils ont su faire évoluer leur positionnement, d’une offre essentiellement de Social TV, à une offre élargie. Aujourd’hui, l’enjeu est de trouver un business model qui justifie ses investissements passés.

Que tirer de cet exemple pour TiVine Technologies, et son application TiVipedia ? Certainement pas des conclusions aussi péremptoires qu’arrogantes. Comme vous le savez, nous avons fait le choix d’emblée de cibler la fourniture d’un service de télévision augmentée, réservant la social TV pour plus tard. Zeebox a fait un choix inverse, et doit aujourd’hui se réinventer pour justifier ses investissements. Nous ne pouvons que leur souhaiter bonne chance, et garder un oeil attentif sur la suite de leurs aventure…

Alors long live Beamly !

-Nicolas MERCOUROFF, créateur de TiVipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>